Le Tour Opérateur des Celibataires

Publié le 04 mars 2015

Des vacances réservées uniquement aux célibataires, ça existe, et ce n’est pas le nouveau concept d’une émission de téléréalité.

Olivier Testard et Morgan Monharoul se sont rencontrés en République Dominicaine en 2011 alors que le premier dirigeait le second pour le groupe Nouvelles Frontières. C’est Olivier qui a eu l’idée de ce concept de séjours 100% célibataires, avant de le soumettre à son collègue. De retour en France, ils ont pu poser les bases du projet. Malgré les refus initiaux des banques, l’entreprise bordelaise Dream Holiday a fini par éclore et proposera dès cet été ses premiers séjours.

Les réservations sont déjà ouvertes sur le site DreamHoliday.fr Les premiers du genre Quinze ans dans le milieu et des milliers de clients rencontrés, Olivier Testard sait de quoi il parle. Il a longtemps observé les difficultés de cohabitation entre les célibataires, les couples et les familles. « Si on m’avait donné un euro à chaque fois que des célibataires m’ont demandé de monter un club juste pour eux, je n’aurais même plus besoin de travailler », s’amuse-t-il. C’est en partie comme cela que l’idée lui est venue. En s’interrogeant sur ce type de séjours, il a finalement remarqué que personne n’était encore positionné sur ce concept. « Les opérateurs touristiques sont fainéants, explique Olivier Testard. Depuis 50 ans, tout le monde suit ce que fait le Club Med. Ils savent que sans autre possibilité, les gens iront forcément chez eux. Nous, on a décidé de proposer quelque chose de différent. »

Au programme, des séjours 100% célibataires d’une semaine, avec des activités et des horaires adaptés aux mœurs des participants. Des coachs professionnels diplômés d’État et des personnalités viendront également partager leurs expériences. Norbert, Kamini et autres ont déjà assuré leur présence. Pas de folies Olivier Testard préfère le préciser, « ça ne ressemblera pas à un "Spring break". Nous souhaitons éviter une clientèle trop jeune et qui ne saurait pas se tenir ». Pour cela, Dream Holiday propose des séjours axés sur la qualité des prestations. « Notre position thématique nous permet de faire du qualitatif. On propose des tarifs attrayants pour les hôtels qui doivent en retour accepter notre cahier des charges et nos conditions. »

Du côté des clients, si les tarifs sont plutôt dans la moyenne haute, c’est pour attirer un certain type de célibataires. « On vise surtout une clientèle entre 30 et 50 ans bien installée dans la vie active. Pour comparer, on ressemble plus à Attractive World qu’à Meetic. » Les deux compères aimeraient devenir le référent en terme de vacances pour célibataires. « Se développer à l’étranger fait aussi partie de notre projet. En France, on aimerait atteindre la barre des 30 000 clients par an. Sur les 18 millions de célibataires, c’est tout à fait jouable. » • T. Baudenaille-Pessotto - source : www.bordeaux7.com (édition du 4 mars 2015)

 

Article Direct Matin Bordeaux 7 du 4 mars 2015